DE LA LA CONSULTATION PRÉNUPTIALE À LA CONSULTATION PRÉ-CONCEPTIONNELLE

L’article 8 de la loi du 20 décembre 2007 relative à la simplification du droit des particuliers (n° 2007-1787) a supprimé de manière définitive le certificat prénuptial, dont l’objectif était de prévenir et d’éduquer les couples sur l’hygiène de vie, les maladies sexuellement transmissibles et la contraception. En réalité, en France, la moitié des conceptions se font hors mariage. Cependant, cette visite prénuptiale avait l’avantage de comporter un examen clinique suivi d’un dialogue avec le médecin qui devait proposer un test de dépistage du VIH, remettre une brochure d’information, la commenter et prescrire des examens sérologiques d’immunité à la rubéole et à la toxoplasmose, ainsi que la détermination du groupe sanguin. Par conséquent, il n’y a plus aucun texte réglementaire qui, dans notre pays, instaure une obligation de réaliser une consultation dite « préconceptionnelle » ; aucune prise en charge financière n’est prévue à cet effet et l’on peut donc considérer qu’il s’agit d’une régression par rapport à la situation antérieure du point de vue médical.

La consultation avant la grossesse dite « préconceptionnelle » a pour but de vous informer lorsque vous souhaitez de concevoir un enfant :

•Votre état de santé actuel,
• La planification de la grossesse à venir,
• L’enfant à naître,
• Les mesures pour anticiper et préparer le terrain avant d’arrêter la contraception


Cette consultation est souhaitable pour toute femme qui souhaite être enceinte car c’est l’occasion pour la sage-femme de faire un bilan de santé et de proposer quelques mesures de prévention pour le bon déroulement de la grossesse à venir .